2H58

Publié le 14 Juillet 2012

2H58, quelque chose m’a réveillée…

Je respire profondément, change de position, replace mon oreiller, remonte le drap, et me blottis au chaud, tout contre Monsieur Zouille.

Et c’est alors que je la sens ; discrète, mais bien présente. C’est elle qui m’a réveillée, cette petite douleur dans le bas ventre. Je sais déjà ce qu’elle annonce : demain, mes règles seront là, encore… Je soupire, et tente de retrouver le sommeil.

J’ai suivi sur twitter quelques échanges sur #TeamBébé2012 et #TeamBébé2013.

Avec Monsieur Zouille, nous avions pris une inscription, pour l’édition 2011. Mais une sortie de route, en tout début de parcours, nous a contraint à l’abandon, beaucoup trop tôt…

Nous avons tout de même gardé le moral, et nous n’avons jamais arrêté l’entrainement ! En toute modestie, je crois que l’on peut dire que nous formons une bonne équipe tous les deux, solide ! Et puis, ça fait quelques années maintenant que nous pratiquons, en loisirs, tout en parlant et en rêvant du jour où nous prendrons le vrai départ. Nous avons pris notre temps, c’est vrai : il y a des petits chemins de traverses, difficilement accessibles une fois qu’on est engagé pour de bon dans le parcours officiel, que nous voulions prendre le temps d‘explorer, avant… Il y a d’ailleurs des lieux ainsi découverts où nous nous sommes promis de revenir, plus tard, même engagés dans la compétition. Peu à peu, notre projet a ainsi pris forme, notre stratégie s’est affinée, et nous avions donc décidé de prendre une inscription pour l’édition 2011, tout heureux du challenge que nous nous apprêtions à relever…

Depuis, nous attendons chaque mois de savoir si notre demande d’inscription va être retenue. Et nous parlons souvent de ce jour où nous connaitrons de nouveau l’excitation du départ imminent. Nous envisageons les difficultés qui se présenteront peut-être, les soutiens possibles, et la façon dont nous pourrions gérer les différentes variantes possibles de ce magnifique parcours…

Beaucoup autour de nous, s’étonnent que nous n’ayons pas encore franchi la ligne de départ. Je pense même que certains se demandent si nous avons réellement envie de participer…

Mais oui, nous en avons envie ! Nous aimerions pouvoir de nouveau franchir la ligne de départ, et vivre toutes les émotions de cette merveilleuse compétition…

Hier, Monsieur Zouille m’a dit qu’il fallait peut-être que nous envisagions de changer de catégorie, qu’il avait entendu parler de techniques d’entrainement donnant des résultats, une sorte de dopage, encadré… Et puis, il m’a dit aussi que si cela ne fonctionnait pas, il y avait d’autres compétitions possibles, avec un parcours très différent auquel on ne pense pas forcément d’emblée, mais après tout pourquoi pas… Je sais bien : de par mon métier j’ai été amenée à accompagner certains sur ces sentiers parallèles, de façon plus ou moins heureuse d’ailleurs…

2H58, j’ai mal au ventre, et je n’arrive pas à dormir…

Commenter cet article

@cyberdoc82 15/07/2012 09:02

Ne pas trop y penser, profiter encore de la vie à deux, s'entrainer sans calculer, en vous laissant porter par l'élan de vos coeurs, voila ce que je dis aux couples qui viennent me voir avant un dopage encadré. La plupart du temps, pas besoin de dopage médical, alors de perdez pas courage, et surtout n'ayez pas peur d'abuser du meilleur dopant naturel qu'il soit : l' Amour.